Destinations,  Italie

Dans cet article, on vous emmène avec nous en Italie et plus précisément à Venise. Nous avons eu un véritable coup de cœur ! Cette ville est, à nos yeux, l’une des plus belles d’Europe !

Nous avions prévu initialement des visites le temps d’un week-end. Finalement, suite à l’annulation de notre vol retour, nous avons eu une journée de plus pour découvrir Venise.

  • Jour 1 : Découverte des différents quartiers de la ville et visites des monuments. 
  • Jour 2 : Ballades sur les îles de Burano et Torcello. 
  • Jour 3 : Shopping et promenades à pied et en gondole le long des canaux dans le quartier Saint-Marc.

Jour 1 : Venise, un petit bijoux.

Après un vol rapide d’1h30 environ, nous avons atterri à l’aéroport Marco Polo le vendredi soir. Notre premier défi était de se rendre à l’hôtel. Un défi ? Comment ça un défi ? Eh bien, ce n’est pas aussi simple que ça en a l’air au départ ! En effet, nous avons d’abord du nous familiariser avec les moyens de transport vénitiens.
Venise est une ville bâtie « sur l’eau ». Là-bas, seuls les bateaux et les gondoles y circulent ! C’est aussi ce qui rend cette ville aussi charmante… et décalée ! En effet, c’est amusant et surprenant de croiser sur les canaux la police, les ambulances ou encore les éboueurs circuler en bateaux.

  • Bateau-taxi « privé » : Ces bateaux permettent de se rendre rapidement à votre hôtel depuis l’aéroport. Les tarifs sont assez élevés mais c’est un gain de temps car les bateaux sont rapides ! De l’aéroport au centre ville, il faut compter entre 105€ et 130€. Mais on a une petite astuce pour vous… (Voir Infos, Conseils & Bonnes Adresses plus bas)

  • Alilaguna : Les bateaux la compagnie Alilaguna permettent de se rendre à moindre frais dans le centre de Venise depuis l’aéroport Marco Polo. Le trajet aller-retour coûte 27€ et dure 1h20. 

  • Vaporetto : Ce sont les bus vénitiens. Pour un séjour, prenez des tickets 24h  (20€), 48h (30€) ou 72h (40€) pour explorer Venise et ses îles. Vous ferez des économies car le ticket valable 75min coute 7,5€. Vous pouvez acheter les billets directement sur le bateau.

  • Traghetto : Ce sont des gondoles permettant de traverser le Grand Canal, là où il n’y a pas de pont. 2€/personne la traversée. Prévoyez la monnaie !

  • Gondole : Ce n’est pas vraiment un moyen de transport. C’est surtout une attraction touristique.

Pour plus de renseignement sur les transports, ça se passe ici.

Nous avons opté pour l’Alilaguna. Le voyage en bateau permet d’apercevoir Murano, le Lido avant de voir surgir Venise de l’eau. 

L’emplacement de n0tre hôtel, le Locanda de la Spada était parfait pour un premier séjour. Situé le long du Grand Canal, proche de la place Saint Marc et des célèbres monuments… on ne pouvait pas espérer mieux ! L’embarcadère pour les vaporettos (Ligne 1 – Santa Maria del Giglio) se trouve juste en bas de l’hôtel et permet de se rendre facilement d’un endroit à l’autre. Parce que, même si on peut tout faire à pied à Venise, la première fois, c’est agréable de se laisser porter en admirant les palais vénitiens qui semblent flotter sur l’eau.

Nous avons adoré le côté intimiste et la décoration de la Locanda de la Spada. Les 10 chambres sont situées au quatrième étage sans ascenseur. Les personnes à mobilité réduite, s’abstenir ! Le panorama depuis le balcon de la salle du petit-déjeune est une vraie carte postale ! Dans la douce lumière matinale, un cappuccino à la main, assis sur cette terrasse, nous avons passé un agréable moment à observer les gondoliers sur le Canal et admirer la Basilique Santa Maria. Cet hôtel 4* mérite sa note de 9,1 sur Booking !

En réservant à l’avance, nous avons eu une suite spacieuse et agréable moins chère qu’elle ne l’est à l’ordinaire. Suite à l’annulation de notre vol, nous avions regardé pour prolonger notre séjour mais le prix était trop élevé (600€ la nuit du dimanche soir). 

Nous avons donc choisi un hôtel sur la rive en face du notre, le SHG Hotel Salute Palace. Le quartier est plus paisible car il a moins de chose à visiter sur la pointe mis à part l’imposante Basilique Santa Maria della Salute. En revanche, nous avons été déçu par l’hôtel qui est tout de même un 4* avec une note de 8,6 sur Booking. La propreté dans les chambres et la qualité du service laissent à désirer.

Nous avons débarqué en début de soirée à côté de la place Saint-Marc illuminée. Wahou ! Nous avions hâte d’être au lendemain pour commencer à visiter la ville ! Mais avant cela, à table !
Visiter un pays, c’est aussi découvrir la culture culinaire. Nous voulions manger uniquement des plats typiques comme la pizza, les gnocchis, la burrata, le tiramisu, etc. On nous avait prévenu qu’on ne mangeait pas très bien à Venise et qu’il fallait éviter les restaurants attrapes-touristes proches de la place Saint-Marc. Notre hôtel nous avait offert un bon de réduction de -10% pour un restaurant mais nous avons préféré chercher par nous même.
Nous avons dîné dans un très joli restaurant à ciel ouvert, La Caravella
Nous avons choisi de déguster un plateau de tartare de poissons, une burrata accompagnée de crevettes et des ravioles fraîches à la langoustine. Verdict : Belle qualité mais cher pour la quantité  ! Et en plus, n’oubliez pas que sur la note, il faut rajouter les frais de couverts.

Samedi matin, notre âme aventurière s’éveille pour partir à la découverte de la ville ! Nous avons décidé de se laisser guider par nos pas pour découvrir les différents quartiers de Venise.
Très rapidement, nous avons remarqué que peu importe où l’on pose les yeux, tout est plein de charme. Pour les amoureux d’architectures, c’est le paradis ! L’architecture vénitienne est très raffinée. On ne se lasse pas d’admirer les façades des palais avec leurs nombreuses fenêtres, balcons et colonnes à la symétrie parfaite. Le Palais des Doges, la Basilique Saint-Marc, le pont des Soupirs, le pont du Rialto, tout est très beau… et très touristique ! Nous faisons quelques photos et décidons de poursuivre notre chemin.

Place Saint Marc et sa Basilique
Pont des Soupirs
Basilique Santa Maria della Salute

Nous avons préféré nous perdre dans le dédale de ruelles, au milieu de toutes ces façades colorées légèrement penchées et ces nombreux ponts et canaux qui donnent un petit air de labyrinthe à Venise. A chaque coin de rue, nous tombions un peu plus amoureux de cette ville unique ! 

Nous avons arpenté les différents quartiers de Venise sauf Giudecca et Castello. Voici nos quartiers coup de cœur dans l’ordre :

  • San Polo : le quartier « incontournable » avec tous ses bars, restaurants, ruelles, berges du Canal.  
  • San Marco : le quartier central et touristique de Venise avec les boutiques et les monuments célèbres.
  • Canarregio : le quartier des vénitiens.
  • Dorsudero : le quartier calme et artistique.
  • Santa Croce : le quartier étudiant, calme.

Après cette journée riche en découverte, nous sommes retournés à l’hôtel pour se reposer et chercher un restaurant pour le soir. Le réceptionniste nous a conseillé le restaurant Al Nono Risorto dans le quartier de San Polo pour manger une bonne pizza !
L’ambiance du restaurant est très sympa, les serveurs sont décontractés et le patron a de l’humour. Le restaurant à ciel ouvert est entouré par des murs en pierres avec de belles glycines et loupiotes qui donnent un petit air féerique au lieu. La carte est appétissante et les prix très abordables. Nous avons partagé deux pizzas copieuses et savoureuses !

Jour 2 : Cap sur Burano & Torcello !

Une journée pour découvrir les îles est un incontournable lorsque l’on est à Venise. 

  • le Lido :  l’île-station balnéaire 
  • Murano : l’île des souffleurs de verre 
  • Burano : l’île des couleurs et de la dentelle
  • Torcello: l’île historique

Nous avons fait l’impasse sur Murano et le Lido pour pouvoir profiter pleinement des deux autres îles.  

Pour se rendre à Burano il y a plusieurs possibilités en fonction de votre budget et des horaires :

1) Les lignes 12 et 13 à Fondamente Nove (qui dessert également Murano). 
2) La ligne 14 à San Zaccaria (près de la place Saint Marc).
3) Prendre un bateau-taxi 60€/15min pour Murano et 120€/30min pour Burano. 

Pour se rendre de Burano à Torcello, il faut prendre la ligne 9

Ce matin, la température commence à monter et on sait que la journée sera chaude. Nous nous installons à l’arrière du vaporetto pour profiter de l’air et du paysage. 
A l’horizon, on commence à distinguer des tâches de couleurs… Ca y est, on arrive à Burano ! D’ailleurs, savez-vous pourquoi les maisons sont peintes ainsi ? La légende dit que les femmes des pêcheurs les peignaient ainsi afin que leur mari, lorsqu’ils étaient en mer, puissent reconnaître leur île au loin. Les couleurs étaient autrefois
moins éclatantes et contrastées puisqu’ils utilisaient des pigments d’origine minérale. Aujourd’hui, les habitants sont invités à repeindre régulièrement leurs façades pour entretenir le site.

En arrivant à Burano,  de nombreux touristes s’agglutinent devant les vitrines des boutiques qui vendent de la dentelle. Nous continuons de marcher et quelques pas plus loin on découvre le centre de ce joli village de pêcheurs aux couleurs arc-en-ciel. Les façades colorées se reflètent dans les canaux, c’est magnifique. Pour éviter la foule de touristes (majoritairement asiatique), nous nous sommes baladés dans les petites ruelles parallèles. Chaque recoin de la ville donne envie de faire des photos. 

 

Nous avons déjeuner dans le restaurant Riva Rosa qui a une note de 4/5 sur TripAdvisor. Nous avons été séduits par la qualité du service et des plats. Nous avons choisi tous les deux l’assiette de gnocchis faites maison aux noix de Saint Jaques accompagnée d’un Spritz rafraîchissant ! Le serveur nous a expliqué que le Spritz est l’apéritif des gondoliers. Et en dessert, la spécialité du restaurant,  un délicieux tiramisu!

Burano est un village « photogénique » parfait pour faire de jolies photos sur des fonds colorés. Et on le sait bien, ça va alimenter les feeds Instagram tout ça ! 🙂

Deux couleurs qui nous correspondent bien.
Une jolie photo romantique <3

Après avoir fait le tour de Burano et s’en être pris pleins les yeux, nous avons décidé de nous rendre sur l’île de Torcello. Cette île est beaucoup plus paisible et végétale.  Il n’y a pas grand chose  voir mis à part l’ancienne cathédrale Santa Maria Assunta et d’autres vestiges archéologiques. Cette petite pause bucolique nous a permis de nous ressourcer avant de reprendre le bateau direction Venise.

Le Pont du Diable.
Une petite pause à l'ombre face à la cathédrale.
Vestiges archéologiques.
Ruines de la cathédrale.

Après cette longue journée, nous étions fatigués. Mais pas question de rester à l’hôtel ! Comme nous n’avions pas été déçu du restaurant Al Nono Risorto, nous y sommes retournés. Mais avant, petit tour au Hard Rock Café pour continuer notre collection de verre !

Nous avons profité de cette dernière soirée pour flâner dans les ruelles. En arrivant par hasard sur une petite place, nous sommes tombés sur une projection en plein air d’un film italien. On a adoré l’idée… mais le film était en VO ! Non capisco !  

Jour 3 : Les "Flâneries" des promeneurs solitaires.

Suite à l’annulation de notre vol le dimanche soir, nous avons eu une journée supplémentaire pour profiter de Venise. 

Nous voulions commencer la journée en prenant un cappuccino au célèbre Café Florian. Mais le prix exorbitant des boissons et les frais supplémentaires de 6€/personne parce qu’un orchestre jouait de la musique ce matin là, nous a refroidit et nous avons passé notre chemin. 

En voulant acheter des cartes postales, nous sommes tombés par hasard sur une librairie hors du commun, la librairie Acqua Alta. La boutique ressemble à une caverne d’Ali Baba littéraire ! Les livres s’entassent jusqu’au plafond, les étagères le long des murs sont pleines à craquer et la gondole au centre de la boutique déborde. Dans la petite cour à l’arrière boutique, un joli décor digne d’Alice au Pays des Merveilles donne envie d’immortaliser cet endroit par une photo. 

Nous avons tellement adoré le quartier San Polo, que nous y sommes retournés pour déjeuner sur les berges du Canal. Il y a pas mal de petits restaurants sympas. Nous avons partagé un plat de pâtes carbonara et des lasagnes… toujours accompagné d’un verre de Spritz !  

En dessert, nous nous sommes laissés tenter par les glaces artisanales Suso (4.5/5 sur TripAdvisor) La file d’attente est assez longue mais les glaciers sont rapides. En plus du large choix de parfums, on peut personnaliser sa glace avec les différents cônes et topping.

Pour terminer notre séjour en beauté, nous avons craqué pour un petit tour en gondole… On le sait, c’est cliché mais tellement romantique ! Les tarifs sont élevés mais ça vaut le coup. Nous avons essayé de négocier mais les tarifs sont fixes et il y a tellement de demandes qu’ils ne sont pas à un client près. Le tour de 30 minutes coûte 80€. Mais nous avons eu de la chance ! Nous étions deux seulement sur la gondole et notre gondolier était adorable. Nous en avons croisé d’autres pleines à craquer avec des gondoliers écouteurs d’Ipod dans les oreilles… Aucun charme !
Notre gondolier s’est prêté au jeu en alternant entre visite guidée et chant en italien. Lorsque nous passions sous un pont, il nous incitait à nous embrasser « Pas de bisou, pas de tiramisu! ». Et hop, un petit baiser . Si Paris est la ville de l’amour, alors Venise est la ville de la romance !

 

Après avoir fait un peu de shopping dans le quartier San Marco, nous sommes allés prendre un verre au Sina Centurion Palace pour patienter jusqu’à l’heure de notre départ. Nous avons passés un agréable moment en terrasse à profiter une dernière fois de ce paysage… avant la prochaine fois ! Parce que nous reviendrons, c’est certain ! 

Infos, Conseils & Bonnes Adresses

Où loger ? Quartier San Marco, quartier San Polo.

Où manger ? Venise n’est pas la ville où l’on mange le mieux. Mais les adresses que l’on vous donne dans l’article sont plutôt sympas. 

Moyens de  transport ? 

  • A l’aéroport, si vous pouvez, prenez le bateau-taxi à plusieurs personnes. Le prix divisé est moins important et vous gagnerez du temps !
  • Pour les vaporettos, pensez à prendre les tickets 24h, 48h ou 72h. Ces tickets permettent de circuler en ville mais aussi de se rendre dans les îles. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :