Destinations,  Portugal

Nombreux sont ceux qui nous ont conseillé d’aller à la découverte du Portugal : « Vous n’êtes encore jamais allés au Portugal ?! Allez à Lisbonne ! Où à Porto ! Où encore à Faro ! Vous allez adorer ! » 
Bien qu’au départ ce pays ne nous attirait pas vraiment, nous avons suivi les conseils et nous nous sommes décidés pour la capitale Lisbonne !

Jour 1

Nous sommes arrivés le vendredi en fin d’après-midi après 2h30 de vol au départ de Paris. Il ne faut pas oublié qu’il y a un décalage horaire avec le France de -1h.  

Nous avons tout d’abord pris possession de notre chambre à l’hôtel Evolution, pas loin de l’Avenida da Liberdade (l’avenue des Champs Elysées lisboète). L’hôtel est correct pour un court séjour. Les chambres ne sont pas très grandes et les commodités ne sont pas très pratiques. En revanche, le petit-déjeuner est très copieux et il y a des spécialités portugaises. Au dernier étage, il y a une salle de sport bien équipée ainsi qu’une piscine et un spa avec vue sur la ville. Très agréable après une journée de visite !

Après avoir posé nos valises, nous sommes allés boire un verre dans le quartier de Bairro Alto. Ce quartier est connu pour être très branché avec beaucoup de restaurants et de bars. Idéal pour faire la fête ! 
Le Pensão Amor est un bar très particulier. Pourquoi particulier ? Parce qu’il s’agit d’une ancienne pension décadente. La lumière rouge visible de l’extérieure et la décoration au plafond et sur les murs, ainsi que les nombreux recoins nous plongent directement dans l’ambiance. A l’arrière du bar, il y a un sex-shop ainsi qu’une petite librairie érotique.  

Après avoir siroté un cocktail, nous sommes allés diner au restaurant O Asiaticorestaurant nommé dans le guide Michelin. Le Chef Kiko (que nous avons brièvement rencontré dans la salle) proposent des plats variés de l’Asie, du Népal et du Japon. L’hôtesse à l’entrée nous a expliqué que le Chef a plusieurs restaurants à Lisbonne, dont le A Cevicheria, restaurant très réputé dont nous vous parlerons par la suite. Le Chef a participé à l’émission Master Chef au Portugal et cela nous donne le ton pour le repas à venir… on va se régaler ! 
Le voyage en Asie commence dès l’entrée du restaurant. De nombreux bocaux remplis d’épices asiatiques ornent les murs rouges. La décoration sobre mais recherché du restaurant est également présente dans les plats que l’on nous sert. Si vous aimez la cuisine asiatique, allez-y, vous ne serez pas déçu car c’est tout simplement délicieux ! 

De retour à l’hôtel, nous profitons du sauna pour nous relaxer avant une bonne nuit de sommeil ! Demain, les visites commencent !

Jour 2

Le temps est superbe ! Il y a du soleil et une petite brise très agréable. Nous partons en taxi pour le quartier de Belém situé à 6 km à l’ouest du centre ville actuel. 

A notre arrivée, le Monument aux DécouvertePadrão dos Descobrimentosérigé, érigé à la mémoire des navigateurs portugais (notamment Magellan ou Vasco de Gama l’Explorateur qui a découvert les Indes en 1497. Ca vous rappelle un peu les cours d’histoire à l’école, hein ? ), nous fait de l’oeil. 
Imposant, face à la mer,  ce monument nous inspire le voyage, la découverte, l’aventure. Sa blancheur contraste avec le bleu du ciel et de la mer. 

Nous continuons la promenade pour arriver quelques minutes plus tard à la Tour de BelémTorre de Belém. Au XVIè siècle, cette tour servait à garder l’entrée du port. Elle a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983.
Au pied de la tour, parmi les nombreux touristes, se trouvent des musiciens de rues ou des vendeurs à la sauvette qui nous tendent des lunettes de soleil ou des perches à selfie. Euuuuh, não obrigado !

Prochaine visite ? Le monastère des Hiéronymites ! Quoi que… de l’autre côté de la route, nous apercevons la longue file d’attente. Lors de notre séjour, nous avons été étonnés d’avoir autant d’attente pour tous les musées et autres attractions. Nous n’avions jusqu’à présent jamais rencontré ce problème lors de nos visites dans les capitales. 
Nous vous conseillons donc de ne pas faire la même erreur que nous et d’acheter vos tickets à l’avance et si possible des tickets coupe-file avant de vous éviter ces longues minutes d’attentes. 

Pour nous consoler, nous sommes partis en quête du célèbre Café Pastéis de Belém pour y goûter les fameux Pastéis dont le succès perdure depuis 1837. Au loin, nous apercevons les couleurs blanches et bleues du auvent… et aussi la longue file d’attente ! Les vendeurs sont bien organisés et nous servent presque mécaniquement. Il est possible de s’installer dans le café à l’arrière, mais nous préférons sortir pour profiter du soleil.
Nous voilà donc dehors avec nos petites boîtes cartonnées remplies de Pastéis encore chauds. On croque… et on savoure ces petites tartelettes onctueuses !  

Il est midi, une pause s’impose ! Nous nous installons à la terrasse du restaurant Comptoir Parisien. On vous entend déjà dire « Mais ça ne sonne pas du tout portugais! » et en effet, les patrons sont des français. Mais selon TripAdvisor, c’est un des meilleures restaurants en terrasse du coin et nous faisons confiance aux internautes. En regardant autour de nous, les autres restaurants en terrasse semblent en effet être de vrais attrape-touristes !
Nous faisons savoir au patron que nous souhaitons manger des plats typiques. Il nous propose parmi de nombreux plats très appétissants, la Bacalhau, c’est-à-dire une morue cuite au four avec des linguine à l’encre de seiche. Un régal ! Pour le dessert, nous avons craqué pour un fondant au chocolat à partager à deux parce qu’on n’avait plus faim… mais la gourmandise l’emporte toujours ! 😉

En début d’après-midi la file d’attente pour le monastère avait un peu diminuée. Nous avons tout de même attendu 45 min avant de pouvoir y entrer. 
Ce monastère est un véritable havre de paix. En 1502, le roi Manuel I dirigea la construction de cet édifice destiné aux religieux de l’ordre des Hiéronymites. Tout comme la tour de Belém, le monastère est entré au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983. Lors de la visite, on peut admirer l’architecture manuéline et visiter l’impressionnante église. 
Les fans d’Harry Potter adoreront la visite ! En effet, on croirait déambuler dans les couloirs de Poudlard et être prêt à croiser Nick-Quasi-Sans-Tête surgissant d’un mur !

Harry, Ron, Hermione, où êtes vous ? ^^
Team Gryffondor (Harry Potter) ;D
Monastère
A la recherche du "Miroir du Rised". ^^

En fin d’après-midi, nous sommes retournés à l’hôtel en passant par l’Avenida de la Libertade pour faire un peu de shopping. A vrai dire, nous avons seulement acheté un verre au Hard Rock Café. (Pour ceux qui ne le savent pas, nous faisons la collection des verres des pays où nous sommes allés. Pour le moment, nous en avons une trentaine!). On en a profité pour admirer les belles facades et les portes imposantes.

Le soir, nous avons dîné au restaurant argentin La Paparrucha qui se situe toujours dans le quartier Bairro Alto. Nous conseillons ce restaurant pour les amateurs de viandes. Attention, les portions sont copieuses !

Jour 3

Les tramways sont un moyen de transport en commun très utilisé à Lisbonne. Nous voulions absolument visiter une partie de la ville avec l’authentique tram 28. L’itinéraire emprunté n’est absolument pas approprié aux trams modernes à cause des virages serrés et des pentes abrupts. Ces trams, également appelés « Remodelado » remontent aux années 1930.
Nous sommes arrivés à 9h30 à la place Martim Monitz et il y avait déjà une longue file d’attente. D’ailleurs, pensez bien à acheter votre ticket dans une station de métro avant de prendre le tram. Le plus intéressant est de choisir un billet  « trajets illimités pendant 24 heures ». Cela vous permet de prendre l’Elevador de Santa Justa, le funiculaire da Glória et de nombreux autres moyens de transport situés sur le chemin. Le tram fait un circuit de Martim Monitz à Campo Ourique en passant par les quartiers populaires de Graca, de l’Alfama, de la Baixa et d’Estrela. Le quartier de l’Alfama est notre préféré pour ses jolies façades colorées et ses toits orangés. 

Prendre le tram est amusant et un « incontournable » lors d’un séjour à Lisbonne, néanmoins il n’est pas forcément utile car tout peut se faire à pied. Il est très agréable de flâner dans les ruelles pour s’imprégner de l’ambiance. Nous avons une petite astuce pour attendre moins longtemps à la station  Martim Moritz. (à découvrir plus bas dans Infos, Conseils & Bonnes Adresses).

Nous descendons à la station  Chiado Baixa. Le quartier est agréable, très vivant et avec pleins de boutiques. Nous continuons à pied pour arriver devant l’Elevador de Santa Justa. Sur Trip, il s’agit d’un incontournable, c’est pourquoi nous avons voulu le voir de nos propres yeux. En effet, cet édifice est original par son architecture, qui nous rappelle la Tour Eiffel. Néanmoins, nous avons dû patienter 1h pour une montée de 30 secondes dans l’Elevador. La vue sur les toits orangés était, certes très jolie, mais nous aurions pu la voir en y montant à pied par un autre chemin en 10 min. Nous n’avons pas vraiment compris l’intérêt de cette attraction.

Pour nous remettre de cette petite déception, nous sommes allés déjeuner en terrasse d’un restaurant en bord de mer. Puis nous avons savourer une glace chez Gelateria Fiori. Miam !

Nous avons passé l’après-midi au Château Saint-George, Castelo Do Sao Jorge. Le château est visible de partout en ville parce qu’il est construit sur une des 7 collines que compte la ville. Nous y sommes restés un long moment pour profiter du panorama dans cette atmosphère médiévale. Après cette charmante promenade, au détour d’une ruelle, nous nous sommes laissés tenter par des Pastels de Nata qui ornaient les vitrines des cafés. 

En redescendant vers Cais do Sodré, vous pourrez prendre le célèbre Elevador da Bica. Le trajet dure seulement 3min et coute 3€70 (sauf si vous êtes muni du ticket 24h, le tarif est compris dedans). C’est une attraction sympa à faire pour avoir de jolies photos mais pas pour faire une vraie balade dans les ruelles comme nous nous l’étions l’imaginé.

Après s’être reposé au spa de l’hôtel, nous sommes allés boire un verre au rooftop Le Park qui se trouve sur le toit d’un parking ! L’ambiance est décontractée et la musique est très sympa. Les nombreuses plantes donnent l’impression d’être dans un jardin dans les airs. La vue de nuit est jolie avec toutes ces lumières flottantes dans l’obscurité mais elle doit être encore plus belle la journée !
Comme le restaurant A Cevicheria était plein, nous sommes allés diner dans le restaurant italien Otto. Au menu : pizza et tiramisu !

Vue depuis le rooftop.

Jour 4

Le temps maussade que nous apercevons par la fenêtre ne nous donne pas envie de partir très tôt en visite. Nous décidons de profiter du spa une dernière fois.

En fin de matinée, nous choisissons de prendre un tuk-tuk (très touristique, oui on sait !) avec un guide français afin qu’il nous fasse découvrir les coins que nous n’avons pas encore exploré. C’était très intéressant d’avoir le point de vue d’un expatrié. Nous avons appris de nombreuses choses sur Lisbonne. 

Notre guide nous ammène à son point de vue préféré, le Miradouro da Senhora do Monte. Et c’est vrai que la vue, qui s’étend du château Saint Georges au pont du 25 avril, est splendide. 
De cette vue, Lisbonne nous fait penser à São Paulo et San Francisco. Pourquoi ? 
Tout d’abord à São Paulo à cause de la statue du Christ Roi qui surplombe la ville de l’autre côté de la rive. Et également à San Francisco pour les collines de la ville, les nombreux trams et le pont du 25 avril dont la forme et la couleur rouge rappelle le Golden Gate Bridge.

Pour notre dernier repas, nous testons pour la troisième fois d’aller à l’A Cevicheria. Et comme quoi, la persévérance paye puisque nous avons réussi à y manger ! Le chef Kiko propose des mets autour du poisson ! Nous avons sélectionné de nombreux plats sous forme de tapas. Tout était raffiné. Un vrai régal !

Après le repas, nous sommes partis à l’aéroport direction Paris. 
Nous n’avons malheureusement pas eu le temps d’aller visiter la bouche de métro Olaias, le quartier LxFactory et le magnifique Palace de Sitra.

Voici donc de bonnes raisons de retourner à Lisbonne ! Et pas que pour manger des Pastels de Belém!

Infos, Conseils & Bonnes Adresses

Décalage horaire : – 1h.
Où dormir ? Bairro Alto, pour l’ambiance et le côté pratique. C’est le quartier pour manger et sortir.
Où sortir ? Bairro Alto

  • Rooftop Le Park : Calcada se Combro 58, Lisbonne

Visite ?  Tous les musées et attractions sont payantes et il y a beaucoup d’attentes, et cela même hors saison. C’est pourquoi il est intéressant de réserver ses ticket à l’avance et si possible de choisir des tickets coupe file. Parmi les nombreuses offres, voici les deux plus intéressantes.

  • Pass 24h-Ticket 1 Jour Carris/Metro permettant d’utiliser les transports en commun, à savoir tous les métros, les bus, tramways, l’Elevador de Santa Justa, les funiculaires (Bica, Lavra, Gloria) et même le tramway pour vous rendre jusqu’à Belém. Ce pass est avantageux, si vous souhaitez utiliser plusieurs fois les transports en commun dans une même journée.  (24h/6€15)
  • Pass Lisbonne permettant d’utiliser les transports en communs, d »entrer gratuitement dans de nombreux musées et d’avoir bien d’autres réductions. (24h/19€)

Comment se déplacer ? A pied, en tram, en métro ou encore en tuk-tuk pour faire des jolies visites.

Astuce pour le Tram 28 : Au lieu de faire la queue à Martim Monitz comme tous les touristes, continuez votre chemin sur 100m le long des rails et attendez à la prochaine station. Vous serez peut être debout, mais vous n’aurez pas fait la queue pendant des heures ! 🙂 

Ou manger ? Merci à Joana et Patrick pour leurs conseils. 

  • O Asiatico : Rua da Rosa 317, Lisbonne
  • A Cevicheri : Rua Dom Pedro V 129, Lisbonne
  • La Paparrucha : Rua Dom Pedro V 18 – 20, Lisbonne
  • Pastéis de Belèm : Rua de Belém 84-92, Lisbonne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :