Islande

Guide pratique : préparer son voyage en Islande.

L'Islande,
ce pays étrange et merveilleux.

Nous avons toujours voulu  partir à la découverte de l’Islande pour voir ses aurores boréales ainsi que ses immenses paysages sauvages. Ce voyage sur la Terre de Feu et de Glace fut un véritable coup de cœur.
Et vous ? Si vous êtes en train de lire ces quelques lignes, c’est que vous avez sûrement décidé de partir à l’aventure également ! C’est pourquoi nous vous proposons notre guide pratique avec de nombreux conseils pour pour préparer facilement et rapidement votre voyage en Islande et en garder un merveilleux souvenir.

Avant de découvrir notre guide pratique, laissez-nous vous présenter trois faits aussi intéressants que surprenants sur l’Islande.

1) L'Islande, Terre de Feu et de Glace

  • L’Islande se trouve sur les plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine. Il est possible de faire de la plongée entre les deux continents dans la fissure de Silfra dans le Parc National de Thingvellir.
  • L’Islande compte de nombreux glaciers (joküll en islandais) qui sont principalement situés dans le sud de l’île. Le Vatnajökull est le plus grand glacier d’Europe
  • Il n’y a pas moins de 200 cratères, dont 130 volcans actifs partout sur l’île. Le plus célèbre est le volcan Eyjafjallajökull (dernière éruption en 2012).

2) Les Islandais et leurs coutumes

    • La plupart des Islandais habitent la côte sud pour le climat plus clément. Reykjavik est la capitale et la plus grande ville du pays avec environ 123 000 habitants. La route principale faisant le tour de l’île dessert quelques autres « villes » 
    • Les Islandais sont fiers de leur pays et veillent à la sauvegarde de la faune et de la flore. Merci de respecter les délimitations imposées (oui, même si ça ferait une jolie photo pour votre Instagram !) et de ne rien jeter dans la nature !
    • L’auteur islandiais Snorri Sturluson a peut être laissé une trace de cette mythologie scandinaves dans le folklore islandais grâce à son ouvrage l’Edda. En effet, certains Islandais croient aux huldufólk (peuple caché) et autres légendes. Ainsi sur les plages de sables noirs à Vík, vous apercevrez des roches basaltiques appelées Reynisdrangar. Selon la légende, ces roches sont en réalité des trolls qui furent changés en pierre alors qu’ils tentaient de faire échouer des navires sur le rivage.
    • La population en Islande s’élève à 335 620 habitants. C’est la densité la plus faible en Europe. Cela pose un réel problème pour les Islandais. En effet, le risque de relation incestueuse est très élevé. L’application ÍslendigaApp permet aux Islandais de tester leurs éventuel lien de parenté en entrant leurs noms et numéros de sécurité sociale. 

3) L'Islande sous les projecteurs

  • Certes, l’Islande est un petit pays mais au combien festif ! Les plus grands festivals de musique en Islande sont Iceland Airwaves (en Novembre), Secret Solstice (en Juin) et Sónar Reykjavík (en Février).
  • L’Islande compte de nombreux artistes à la réputation internationale dont Björk, Of Monsters and Men ou Ásgeir.
  • L’Islande c’est aussi LE pays des tournages de films et séries, dont de la célèbre série Games of Thrones (Y a-t-il des fans dans la salle ? ^^), ou encore Interstellar, La vie rêvée de Walter Mitty, Black Mirror,  James Bond, Batman Begins, Thor, etc.

Quand partir ?

  • Décalage horaire : Même s’il n’y a pas un grand décalage horaire avec la France (-1h en hiver et -2h en été), il peut être difficile de s’habituer au climat islandais à cause du temps d’ensoleillement. En effet, tout comme pour les pays scandinaves, les journées sont courtes en hiver et longue en été.
  • Météo : Il n’y a pas de meilleure période pour partir en Islande. Tout dépend de ce que vous souhaitez y voir. Il faut savoir que le temps change soudainement à seulement quelques kilomètres de distance : de la pluie, de la neige, du soleil, du vent…
    Partir en été permet d’avoir des températures convenables entre 10° et 20°C pour faire de la randonnée et profiter des grands espaces verdoyants.
    En hiver, les températures peuvent descendre très bas (jusqu’à -15°C la nuit). La température ressentie est parfois plus froide que les températures annoncés au thermomètre. Autant vous dire qu’on n’a jamais eu aussi froid de notre vie que pendant ce voyage. Nous étions parfois transis à cause des bourrasques de vent glaciales qui nous fouettaient le visage
    Mais pour nous, partir en Islande en hiver était une évidence. Nous recherchions le côté mystique, fragile et paisible des paysages enneigés. Nous avions en tête de réaliser deux de nos rêves : voir des aurores boréales et explorer une grotte de glace. 

Comment s'y rendre ?

  • Document de voyage : Carte d’identité ou Passeport en cours de validité.
  • Compagnie aérienne : Pour vous renseigner sur les meilleurs tarifs et comparer les vols, regarder le site Skyscanner. Pour les dates que nous avions sélectionné, nous avons volé avec la compagnie Icelandair qui était très bien. 

Comment s'y déplacer ?

  • Si vous avez choisi le mode « road-trip », nous vous conseillons de louer un 4×4. Ne lésiner pas sur la qualité de votre voiture. En effet, les routes en Islande peuvent être dangereuses, surtout en hiver. Même si vous êtes un conducteur aguerri, sachez que vous n’êtes toujours pas seuls sur la route.
  • Les loueurs de voitures de l’aéroport sont facilement accessibles avec une navette gratuite. Nous avons louer notre 4×4 avec la compagnie Blue Car.
  • Les loueurs de voitures vous donneront ces trois conseils
    1) Toujours tenir fermement la porte lorsque vous l’ouvrez pour que le vent ne l’arrache pas.
    2) Toujours avoir au minimum la moitié du plein d’essence. 
    3) Avoir toujours de l’eau et des provisions dans votre voiture en cas de problème (tempêtes, accidents, etc.).
  • Vous pouvez utiliser ce site SafeTravel pour être au courant des conditions des routes pendant votre voyage.
  • Pour l’essence : Nous vous conseillons les stations services N1 qui ne nécessite pas de carte de pré-paiement.

Le budget ?

« L’Islande, c’est cher ! » n’est pas un mythe. On ne vous le cache pas ! 

C’est pourquoi, avant notre départ, nous nous sommes renseignés auprès des banques locales pour connaitre le taux de change.  Et contrairement à d’habitude, nous vous conseillons de changer de l’argent directement à l’aéroport.  Les taux de changes ne sont pas plus intéressants à Reykjavik et il est quasiment impossible de changer de l’argent dans les autres villes en Islande. La monnaie en Islande est la couronne islandaise.  

L’Islande est un pays qui vit principalement du tourisme. Victime de son succès, certains lieux touristiques sont même payants. Les fonds récoltés permettent de restaurer les éventuelles dégradations. Mis à part à Reykjavik, où nous avons manger dans des restaurants à des prix raisonnables, nous avons trouvé que les restaurants étaient souvent hors de prix. A vrai dire, nous  nous sommes nourris principalement de sandwich jambon-fromage ! (#overdose)

Les prix s’enflamment également au niveau des excursions : sortie en moto-neige, baignade au Blue-Lagoon, exploration des grottes de glace, chasse aux aurores boréales, etc. 

Préparer sa valise

Alors, une brosse à dent, du dentifrice, du savon, … mais non ! N’aillez crainte ! Nous n’allons pas vous faire une liste exhaustive de toute votre valise. Nous allons simplement vous donner de précieux conseils qui vous permettront de vous faciliter la vie sur place et de passer un agréable séjour. Nous rappelons que nous sommes partis en février et que de ce fait nos conseils sont principalement pour la saison hivernale.

    • Une doudoune bien chaude de type grand froid. Celle que vous utilisez pour aller au ski fera l’affaire. Mais si vous souhaitez investir, on vous conseille des doudounes résistantes aux basses températures. (Uniqlo, Napapijri, Parajumper, etc.) 
    • Bien évidemment, un bonnet, une écharpe et des gants. Indispensables pour ne pas se geler et ne plus sentir ses extrémités au bout de 5min.
    • Des (sous)-vêtements thermolactyl Damart (niveau 3 ou 4). On est d’accord, ce n’est pas la grande classe mais vous nous remercierez ! Nous avons acheté des collants à enfiler sous les jeans, des maillots de corps à porter sous les hauts et les pulls, des chaussettes (fines ou épaisses) pour garder vos orteils aux chauds. Comme vous l’avez compris, le but est d’avoir de nombreuses couches sur soi pour garder la chaleur.  (#vismaviedoignon)
    • Vous pouvez également prendre un pantalon de ski léger qui vous coupera du vent mais qui ne vous empêchera pas de marcher.
    • Des crampons à fixer sous vos chaussures (snow-boots ou chaussures de randonnée). Ca coûte 10€ à Décathlon et vous nous remercierez une fois de plus quand vous serez sur les sentiers verglacés.

Le drône en Islande ?

Si vous possédez un drone, il n’y a aucun problème en Islande. Il y a bien sûr quelques réglementations habituelles à suivre. Vous verrez des pancartes à l’entrée de certains sites interdisant les drones.

  • Le drone doit peser moins de 5 kg. Au-delà, il faut une autorisation spécifique.
  • Il est interdit de voler à plus de 130 mètres de hauteur.
  • Il est interdit de voler proche des aéroports. 
  • Il est interdit de voler dans une agglomération dense.
  • Il est interdit de survoler des personnes, des propriétés et des véhicules.
  • Il faut conserver son drone en vue directe à tout moment.
  • Il faut indiquer son nom sur la coque du drone.
  • Il faut se renseigner sur les restrictions locales et temporelles. (force du vent, intempéries, lieux touristiques, etc.)

D’ailleurs, si vous voulez voir un petit aperçu de notre road-trip en drone, c’est par ici ou par .

Que voir et que faire en Islande ?

Nous avons parcouru le sud de l’Islande en 8 jours. N’hésitez pas à zoomer sur la carte pour voir notre trajet ainsi que les spots intéressants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :